Le Grand Gaspillage ! Les dépenses de l’Etat enregistrent une hausse de 45 milliards en un seul mois

Les dépenses totales et prêts nets de l’Etat sénégalais ont enregistré une hausse de 45 milliards FCFA (environ 72 millions de dollars) en janvier 2016 comparé à la même période de l’année 2015, rapporte une note de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).
Ces dépenses et prêts nets sont estimés à 176,3 milliards FCFA contre 131,3 milliards FCFA en janvier 2015, soit une progression de 34,3%. « Cette augmentation reflète l’effet conjugué de la hausse des dépenses d’investissement (plus 57,1%) et des dépenses courantes (plus 28,2%) », souligne la DPEE.

S’agissant des dépenses en capital, elles sont évaluées à 43,2 milliards FCFA contre 27,5 milliards FCFA un an auparavant, grâce, notamment, aux dépenses en capital financées sur ressources internes (20,7 milliards), en hausse de 11,9 milliards FCFA.

Concernant les dépenses courantes, la DPEE note qu’elles ont été sensiblement affectées par le niveau des transferts (73 milliards) en progression de 32,2 milliards.

« Ce renforcement traduit la prise en charge de dépenses prioritaires au niveau de l’agriculture (intrants) et de l’enseignement supérieur (Universités, bourses) », souligne la DPEE.

Les charges de personnel, pour leur part, sont ressorties à 45,8 milliards FCFA, soit un accroissement de 5,4 milliards sur un an. En revanche, les charges d’intérêts sur la dette publique (10,6 milliards) et les dépenses de fonctionnement (3,7 milliards) se sont inscrites en repli, respectivement de 3,5 milliards et de 4,8 milliards FCFA.

1 Comment

  1. C’était la période de préparation de l’argent pour les achats de conscience.

Les commentaires sont fermés.