HSF brocarde Sory Kaba : « La direction des Sénégalais de l’Extérieur ne sert à rien…Et son directeur énerve les Sénégalais »

Dans un entretien avec l’OBS, le président fondateur de Horizon sans Frontières, Boubacar Sèye a fustigé la politique du Sénégal en matière d’immigration surtout dans la gestion des Sénégalais de l’Extérieur et de leurs problèmes…Pour le président de HSF, la directeur des Sénégalais de l’Extérieur dirigée par Sory Kaba ne sert à rien…
horizon sans frontières hsf« Le terme ministère des Sénégalais extérieur est caduc. Nous, nous parlons de migrations internationales. Aujourd’hui, il faut prendre la migration dans toute sa diversité et dans toutes ses problématiques qui dévoilent des enjeux de paix, de sécurité et de dignité humaine. Si on comprend bien, ce ministère ne prend pas en compte les Sénégalais qui meurent dans le désert ou dans la Méditerranée. Nous, nous parlons de migrations internationales dans toute sa complexité et sa diversité. Regardez ce qui s’est passé avec le Hadj et l’Etat est incapable de nous dire avec exactitude combien de Sénégalais ont péri dans ce drame. Qu’est-ce que le ministère des Sénégalais de l’extérieur a fait pour les Sénégalais qui ont été tués en Europe ? Il n’y a jamais eu de suites dans ces affaires de meurtres, excepté des déclarations intempestives et contradictoires. Il y a eu tour une cacophonie. Aujourd’hui, le secrétariat est supprimé et il a été remplacé par une direction. Mais qu’est-ce qu’une direction peut faire pour les Sénégalais de l’extérieur. On aurait souhaité une vision beaucoup plus innovante. Il faudrait mettre des orientations stratégiques pour faire de la migration le moteur de l’économie du Sénégal. Le Sénégal est très riche en termes de diversité culturelle et tout ceci aurait pu être mis en œuvre dans le cadre de la migration. Le Sénégal a plus de 42% du taux de migrations intra africaines parce que c’est un pays qui attire par sa stabilité. C’est dans ce sens que nous avions proposé au chef de l’Etat de mettre sur place à défaut d’un ministère autonome, une agence chargée des migrations internationales….Le directeur des Sénégalais de l’extérieur met sur les nerfs tous les Sénégalais de l’extérieur. Ses déclarations sont uniquement politiques alors que l’immigration est un fait social. Nous n’accusons personne mais il faut une démarche inclusive pour qu’ensemble nous trouvions des solutions. Ladiplomatie étatique a échoué dans le dossier de la migration. Il faudrait élaborer une diplomatie spécifique aux questions migratoires. » a dit Boubacar Sèye de Horizon dans son entretien avec Ndeye Fatou Seck de L’OBS