Hamath Suzanne Kamara se moque du PDS : « c’est du bluff, ils ne peuvent même pas remplir la permanence du Pds… »

Les réactions de la majorité présidentielle se poursuivent, suite aux menaces proférées par le Pds et ses alliés d’investir la place Soweto. Après Seydou Guèye, c’était au tour, hier, de certains de ses camarades de parti, dont Hamath Suzanne Kamara, de porter une cinglante réplique aux opposants, notamment le Pds.
Les menaces du Cadre de concertation de l’opposition ont suscité une levée de boucliers de la part de certains «apéristes» qui n’ont pas été tendres avec le Pds et ses alliés.
«Depuis l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême, le Pds a tout tenté pour le déstabiliser. Mais, il a toujours échoué. Ils avaient dit que Karim Wade n’allait pas être arrêté. Karim a été arrêté. Ils avaient, ensuite, déclaré qu’il ne serait pas condamné, il a été condamné. Depuis lors, ils font tout pour obtenir sa libération, sans succès. Karim Wade est un bandit financier. Il a été au cœur de la maffia du Pds. Ils ont pillé ce pays», assène, d’emblée, Hamath Suzanne Kamara, dans un entretien.
Le Coordonnateur adjoint du Réseau des enseignants de l’Apr de marteler par la suite : «Les Oumar Sarr et Baldé, leur place est en prison, aux côtés de Karim Wade. Nous faisons confiance à la justice. La justice a son temps. C’est sûr qu’elle va continuer à jouer son rôle. Quand ils annoncent un 23 juin bis, c’est du bluff. Ils n’en ont pas les moyens, et ils le savent pertinemment. D’ailleurs, des gens qui ne peuvent même pas remplir la permanence du Pds, comment vont-ils faire pour mobiliser à la place Soweto ? Ils peuvent toujours rêver».