Comme Macky ne répond pas, Yahya Jammeh harcèle maintenant les Sénégalais de Gambie…Il cherche des histoires

Les ressortissants sénégalais vivant en Gambie sont sur les nerfs. Ils craignent, comme ce fut le cas en 2003, que Yaya Jammeh ne les utilise comme monnaie d’échange face aux autorités sénégalaises. Nos compatriotes, dans les colonnes du quotidien Enquête de ce mercredi 18 novembre 2015, ont confié que l’administration gambienne, sous Jammeh, n’a vraiment jamais été ni protectrice ni bienfaitrice des Sénégalais comme il tente de le faire croire. Car Yaya Jammeh et son régime ont en effet, multiplié cette année l’imposition de nouvelles taxes par les services de l’immigration gambienne, les municipalités, les services du Trésor public et les Impôts et domaines gambiens, sans compter les multiples descentes d’agents de la Police qui pour une raison ou une autre, trouvent toujours des motifs de puiser du tiroir-caisse des Sénégalais vivant en Gambie.

Pis, renseignent nos compatriotes vivant chez Yaya Jammeh, les Sénégalais sont si pressés par une fiscalité incompréhensible qu’ils s’estiment être les sources principales de revenus du régime gambien. Lequel, indique le journal, est en proie à d’énormes difficultés économiques. D’ailleurs, le gouverneur de la Banque centrale a annoncé, il y a quelques jours, que la dette intérieure record risque de ne plus être soutenable pour la Gambie.