Baldé raille Macky sur son mandat : « Quand il voulait augmenter le mandat du Président de l’Assemblée…Il l’a fait…

Sur la tenue de la prochaine présidentielle en 2017 ou en 2019, Abdoulaye Baldé, le patron de l’Ucs,est catégorique. « Pour moi, il ne s’agit pas de droit. Il s’agit du respect de la parole donnée, une question de moralité … ». Et de poursuivre en ces termes : « quand on s’engage devant l’ensemble des Sénégalais avant d’être élu pour dire quand je serais élu, je vais diminuer mon mandat, ensuite le réitérer au Sénégal et devant la communauté internationale, je pense qu’il faut trouver les voies et moyens de respecter sa parole». Dans la foulée, Abdoulaye Baldé signifiera qu’il existe des mécanismes constitutionnels pour réduire le mandat présidentiel. Pour autant, il a demandé au chef de l’Etat d’être conséquent avec lui plutôt que de trouver des subterfuges en se réfugiant dans les décisions du Conseil constitutionnel. Car, pour le député-maire, « quand il s’est agi d’augmenter le mandat du président de l’Assemblée nationale de le faire passer de un à cinq ans, ils ont trouvé les moyens et les mécanismes de le faire ».