24 heures après avoir critiqué Macky, L’APR demande à Ndèye Khady Diop de justifier les 2 milliards…

Réponse à Madame NDEYE KHADY DIOP DE L’UCS.
Nous, femmes de la section APR/Yaakaar d’Almeria en Espagne, sous la houlette de notre coordonnateur Monsieur Malick Wade GUEYE, bien que loin de notre cher pays, suivons de près et avec beaucoup d’intérêt l’actualité politique, sommes très surprises et très consternées suite aux critiques de Madame Ndèye Khady DIOP, ancien Ministre, portées sur son Excellence le Président Macky SALL.
« Le ridicule ne tue pas » a-t-on dit et la preuve vient de nous être administrée par Madame Ndèye Khady DIOP, ancienne Ministre d’Etat chargée de la famille, des groupements féminins et de la protection de l’enfance du défunt régime, reconvertie militante du leader le plus fade, le plus impertinent de tous les pions de notre échiquier politique : Abdoulaye BALDE, Secrétaire Général de l’Union des Cancres du Sénégal UCS.
Madame DIOP soutient sans sourciller que depuis l’arrivée de son Excellence le Président Macky SALL, rien ne va plus dans le pays, tout est devenu cher. Qu’elle veuille bien nous dire qu’a-elle fait en son temps pour la famille, les groupements de femmes et à l’endroit des enfants dont elle avait la charge ? Qu’elle nous éclaire de la somme d’argent, 2 Milliards neuf cent soixante-trois millions (2.963.000.000 FCFA) détournés dans son ministère avec sa complicité par son Directeur de Cabinet d’avec une certaine Maguette MBOUP une de ses amies. Qu’elle nous dise quelles actions politiques efficaces a-t-elle déroulé pour améliorer la condition des femmes sénégalaises que nous sommes, de nos familles restées au pays et de nos chers enfants qui ont très souffert du temps de WADE où la maltraitance et les abus sexuels sur les enfants avaient pris des proportions inquiétantes. En son temps, les pires formes de travail des enfants avaient fait de notre pays la cible de nombreuses organisations internationales pour la protection de l’enfance. A cet effet, Madame Ndèye Khady DIOP planifiait des programmes d’aide et de suivi de la famille pour se sucrer.
Que sert la calomnie si le calomniateur a en bandoulière un sac rempli de toutes sortes de turpitudes qui dégradent la dignité humaine à tous égards ? Madame devrait se taire et se terrer en même temps et non de faire des sorties publiques pour attaquer celui qui avait donné au PDS toute sa dignité, celui qui, aujourd’hui est entrain de séduire le monde entier de par sa vision, son leadership éclairé formé à l’étude de toutes les civilisations du monde, celui qui en 03 ans a permis aux enfants de 0 à 05 ans de se soigner gratuitement, celui qui instaura la gratuité de la césarienne et de l’hémodialyse, celui qui en 03 ans favorisa la réalisation de logements permettant à toutes les catégories sociales de la population d’accéder au logement, celui qui instaura l’octroi des bourses familiales de 25.000 FCFA, celui qui multiplia par 10 le Fond d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE), de 300.000.000 de f CFA à 3. 000.000.000 de FCFA plus le financement alloué à nous femmes, qui vivons à l’étranger. Rien que pour la famille comme nous nous adressons à une ancienne qui avait en charge ce domaine.
Votre parti, l’Union des Cancres du Sénégal UCS et tous les autres partis issus ou alliés du défunt régime doivent se garder d’attaquer son Excellence le Président Macky SALL pour la bonne et simple raison que nous savons tous et que nous avait servi un ancien Ministre de WADE : « Si nous perdons le pouvoir, nous irons tous en prison », un aveu de taille qui en dit long sur votre gestion en 12 ans. Votre demeure d’aujourd’hui reste incontestablement la prison car vous n’avez rien pu faire pour notre cher pays à part nous soutirer ce que nous avions en commun pour amorcer notre émergence. Avant que vous ne partiez, vous avez vidé les caisses, vous avez sacrifié la jeunesse, vous avez détérioré les mœurs, vous avez détourné cette jeunesse sur la voie de la délinquance, vous avez instauré la culture de la paresse et de l’argent facile, du mérite négocié, de la médiocrité et de l’amateurisme sur tous les plans. Taisez-vous et excusez-vous devant le peuple car vous avez trop mal fait. Vous avez même sacrifié des vies humaines à cause du pouvoir. Vous avez instauré la dégénérescence sociale, la magouille, le vol et le mensonge comme règle de conduite pour réussir dans la vie.
Ressaisissez-vous pour que la prochaine fois, votre conscience puisse vous guider à se repentir et à rattraper le peloton des sénégalais de bonne foi qui se donnent comme pionniers du développement en mettan à contribution leur temps, leurs force, leurs idées et leurs moyens. Nous demeurons convaincus que le Sénégal est entre de bonnes mains et que le plan de développement tracé se réalisera au fil du temps une fois que la jeunesse devienne consciente que le développement du Sénégal est entre leurs mains et non dans la bouche de laudateurs politiciens qui n’ont aucune culture citoyenne.

La Section féminine de la coordination APR/Almeria/ Espagne.