Ziguinchor…Bruit de bottes dans la police

Le journal l’As informe que «les policiers en service dans le sud du pays ont élevé la voix pour réclamer le paiement intégral de leurs primes journalières, en cette veille de fête».

Il s’agit d’une bourse journalière de 2500 FCFA dont bénéficient tous les corps militaire et paramilitaire en service en Casamance, payée au terme de six mois de service. Seulement, le paiement de cette indemnité accuse du retard. Selon le journal, des négociations étaient en cours jusqu’à hier, entre la trésorerie et certains éléments de la police, mais il n’y a pas eu d’accord.

L’adjudant Henri Boumi Ciss, chargé des relations publiques de la Police a rassuré que tout devrait entrer dans l’ordre avant vendredi. Et explique que ce retard n’est pas imputable aux autorités policières.