Y en a marre doit se dissoudre et disparaitre…Des mercenaires aussi dangereux que des ONG espionnes

Dans tous les pays d’Afrique, on retrouve des représentations diplomatiques et les succursales des trusts et cartels des grands industriels du monde entier qui aspirent à piller les ressources du continent. Et pour avoir tous les renseignements des contrées les plus reculées et les opinions des populations, tous ses groupes comptes sur les ONG qui leur fournissent des renseignements précis parce qu’elles sont dans le travail social de proximité. Après les ONG, il y a les volontaires européens, américains, japonais, français qui vivent au sein des familles. Ces volontaires aussi jouent les relais d’informations.
Mais après les ONG et les volontaires, on a maintenant les mercenaires de Yen a marre qui travaillent pour se remplir les poches et jouer les perturbateurs des régimes démocratiquement élus en utilisant l’argent du dopage.
Ils s’en sont pris à Wade qui a gagné deux élections démocratiquement. Et qui a aussi laissé le pouvoir démocratiquement à un président élu.
Mais les Y en marristes qui viennent d’être épinglés dans le scandale de l’argent du dopage dit « Affaire Lamine Diack » sont toujours actifs. Et ils participent à des programmes financés par ces ONG espionnes qui travaillent pour les grands groupes industriels. Ils ont lancé depuis 2013 un observatoire de contrôle de la démocratie et de la bonne gouvernance dénommé « Dokh ak sa gokh ». Et « à travers ce contrôle, les parties prenantes peuvent contrôler, influer sur l’établissement des priorités, l’élaboration des politiques, l’affectation des ressources, l’accès aux biens et services publics » a déclaré Fadel Barro lors de son lancement il y a de cela 3 ans.
Donc ces mercenaires sont au Coeur de la gestion des cites depuis 3 ans car dans sa première phase, Fadel Barro et ses complices ont visité les régions de Kédougou, Matam, Tambacounda, Ziguinchor, Kolda, Saint louis et Thiès. Et dernièrement ils étaient à Dakar…
Aujourd’hui, ces mercenaires savent tout de la gestion des villes susmentionnées. Quelle catastrophe !
Ils ont tous les leviers pour déstabiliser une ville, une capitale. Et qui dit capital dit Palais…
Penda Sow pour xibaaru.com

3 Comments

  1. Un bandit a toujours besoin d’un bandit pour exécuter ses sales coups.
    Ceux-là ont aidé l’opposition d’alors dans leur campagne de dénigrement de Wade et par conséquent ils tiennent tous nos actuels dirigeants par le bout du nez car ils connaissent leur secret.
    Pour nettoyer le Sénégal de ses impuretés il faut dégager toute cette coalition de pourries en même temps sinon ils se feront un éternel chantage…

  2. Bonne analyse. On devait se poser des questions sur ces gens là depuis longtemps. Ils sont sortis de nulle part. Sur le plan musical ils ne pèsent pas assez lourd comme Awadi, Thione, Youssou, Omar Pène, Baba Maal etc…. Donc ce n’est pas avec la musique qu’ils auront de quoi faire tous ces voyages à l’étranger, animer des manifestation etc…La raison c’est qu’ils ont quelqu’un ou quelques uns de très puissants derrière eux. C’est grave parce qu’ils ont agit contre les intérêts de leur propre pays en manipulant une jeunesse mal formée et mal informée. Dans les grandes démocraties avec un système d’éducation de haut niveau et un système d’information performant et respectable, on ne verra jamais un simple groupe de rappeurs hypothéquer le destin politique de ces pays.

Les commentaires sont fermés.