Une subvention de 459 millions FCFA à l’Agence nationale de la…

L’Union européenne (UE) a accordé vendredi à Dakar une subvention de 459 millions FCFA (environ 780.300 dollars) à l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), destinée à la révision des comptes nationaux du Sénégal.
La cérémonie de signature de cette convention a eu lieu entre M. Marc Boucey, Chef de la Coopération de l’Union européenne au Sénégal et M. Aboubacar Sédikh Bèye (photo) Directeur général de l’ANSD.

Selon M. Boucey, c’est une subvention non remboursable pour une période de 12 mois. « Cette subvention fait partie de l’appui institutionnel du Contrat de réforme sectorielle en appui au développement agricole durable et à la sécurité alimentaire et nutritionnelle (CRS SANAD) d’un montant de 39 milliards FCFA », souligne-t-il.

Selon M. Boucey, cet appui de l’UE a pour objectif d’accompagner le Sénégal dans l’élaboration d’une nouvelle année de base des
comptes nationaux en s’alignant sur les meilleurs standards
internationaux.

« Les comptes nationaux, actuellement basés sur l’année 1999, ne permettent plus de refléter la taille et la structure réelles de l’économie Sénégalaise » affirme-t-il. il en veut pour preuve l’importance des services financiers et des technologies de l’information et de la communication (TIC) de même que l’émergence de nouvelles activités dans le secteur primaire dont la production de l’or, l’aquaculture, la production d’énergie renouvelable, etc.

Ce qui fait dire à M. Boucey que le moment ne pouvait pas être mieux choisi pour la rénovation des comptes nationaux.
« Au moment où le Plan Sénégal émergent (PSE) est dans sa phase active, que la gestion axée sur les résultats est instaurée pour les finances
publiques et que l’adhésion à la Norme spéciale de diffusion des données (NSDD) du FMI est un objectif affirmé, le système statistique national doit produire des indicateurs exhaustifs et fiables », souligne le chef de la coopération de l’UE.

Selon lui, grâce au financement de l’UE, le changement de l’année de base des comptes nationaux sera effectif dès 2017.