Une fissure dans l’APR…Un responsable du parti de Macky appelle à voter « NON »

Sidy Gassama, responsable de l’Alliance pour la république (Apr) a appelé à voter «Non» lors du référendum. Ce faisant, il rejoint le front du «Non» local qui regroupe les organisations, mouvements et associations de la société civile, les plateformes, coalitions et partis politiques, les personnalités indépendantes. Ce front s’est retrouvé hier au siège de « Y en a marre » à Thiès pour « appeler le peuple à opposer, dans un sursaut patriotique identique à celui qu’il a posé le 23 juin 2011 et le 25 mars 2012, un «Non» massif à la Constitution du Président Macky Sall. Selon Saliou Ndiaye, coordonnateur de l’esprit «Y en a marre», « le projet présidentiel de révision constitutionnelle contient des pièges dont les plus évidents sont la possibilité qu’il donne à Macky Sall de faire un troisième mandat à partir de 2024 et la suppression tacite du second tour». Selon les termes de la déclaration, « rien dans la Constitution, la législation et les règles juridiques actuelles, n’empêche, ni ne constitue un obstacle insurmontable à l’application de la réduction du mandat en cours. Il s’y ajoute que le président de la République avait la possibilité, soit de recourir à l’article 103 de la Constitution, pour réviser cette dernière, sans passer par le Conseil constitutionnel et sans violer les lois, soit de démissionner à l’issue des 5 ans de mandat».