Une belle leçon : La Tanzanie laisse tomber l’anglais comme langue d’enseignement et opte pour le Swahili

La Tanzanie laisse tomber l’anglais comme la langue d’enseignement dans le primaire et le secondaire. Cela a été annoncé à la télévision nationale le 14 février par Sifuni Mchome, secrétaire permanent du Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle. Il a ajouté que le nouveau système supprimerait des examens nationaux pour l’école primaire, désormais, les élèves tanzaniens auront leurs examens finaux après 11 ans dans le cursus primaire et secondaire. Autre nouvelle, l’enseignement secondaire et primaire sera totalement gratuit, en ce qui concerne les écoles gérées par l’État. La réforme vise aussi à rendre les diplomés tanzaniens déjà performants et opérationnels, dès leur sortie du nouveau cycle des enseignements. A noter que le swahili a été choisi par l’Union africaine, comme une des 5 langues de travail de l’institution panafricaine, mais dans les faits, cela peine à se matérialiser. Dans ce contexte, une réforme de l’éducation comme celle qui a été annoncée par les autorités tanzaniennes, et visant à favoriser une langue africaine, ne peut être suivie que de près. Dans une moindre mesure, signalons aussi le cas du Rwanda, qui en 2008, a abandonné le français comme langue de l’enseignement, mais là au profit de l’anglais.
Par El hadji Diagola