Un karimiste très surpris de la victoire du OUI…Il accuse Macky d’avoir envoûté le Peuple

Ce référendum a été un vrai jeu de dupe. Une vraie escroquerie politique. L’opposition et la société civile se sont fait avoir dans leur bonne foi républicaine et leurs naïvetés face à un régime qui ne respecte pas les règles les plus élémentaires de la démocratie. Seul le peuple qui a 70% n’est pas parti voté ne s’est pas fait avoir.
Macky a pris au dépourvu tout le monde pour organiser ce referendum sans même donner le temps au peuple de comprendre, de s’imprégner du vrai sens de ce qu’il proposait comme une nouvelle constitution. Il n’a pas donné non plus le temps à l’opposition de se préparer. Il a bien endormi tout le monde. Malheureusement comme « kou gnou khon », on l’a tous suivi aveuglement dans ce jeu dont d’ailleurs je me demande comment il a fait pour gagner vu comment le NON a retenti partout dans le pays. Honnêtement il y a quelque chose qui m’échappe. Ca me semble trop louche. Loin de moi de jouer le mauvais perdant.
Une chose est sûre si c’est de cette manière que l’opposition entend s’opposer à ce régime, Macky peut dormir tranquille car il pourra se présenter tant de fois qu’il le voudra et il gagnera toujours. Aujourd’hui son wax waxaati waxeet est plus que jamais légitimé tout comme son régime.
Maintenant que c’est fait dites-moi en quoi ce référendum résous des problèmes urgents que rencontrent les sénégalais. Avec les coupures d’eau et d’électricité, les terribles inondations qui chassent des milliers de sénégalais de leur habitation dans la capitale, le chômage endémique des jeunes, la pauvreté extrême qui sévit partout dans le pays notamment dans la banlieue et les régions. Rappelez-vous qu’on nous a classés parmi les 25 pays les plus pauvres de la planète. Alors dites-moi où se trouve l’urgence d’une nouvelle constitution et à quoi ça sert et en quoi elle améliore les conditions de vie dégradantes des sénégalais? Les politiciens amateurs sans idées savent vendre des slogans creux et vides de sens à leurs peuples qui malheureusement certains y croient naïvement.
Le seul Sénégal qui émerge aujourd’hui, c’est celui de colon qui s’est taillé une belle part du gâteau avec la fuite des capitaux que l’on connait et l’autre Sénégal qui fait partie des proches du régime clanique. Si non gneup ngui dioye!
Face à une telle situation, il appartient à l’opposition de prendre les devants avec plus courage et d’audace, de s’unir et proposer au peuple sénégalais une véritable alternative démocratique, économique et sociale. Mais surtout d’exiger de la clarté, de la transparence dans l’organisation des élections.

Moussa Niang,

Un Wadiste Karimiste

4 Comments

  1. lol. ils sont pathétiques ces karimistes. A chaque peuple dieu choisit le dirigeant et ceui du senegal s appelle Macky sall. LES PRINCIPES ET LES VALEURS DU PRESIDENT ONT CONVAINCU LES CITOYENS SENEGALAIS.

  2. ici le ministere de linterieur declarait 12.381 bureaux de vote avant le Referendum.
    lors de la proclamation des resultats provisoires, le president de la cour dAppel Demba Kandji a declare :13.594 buraux de vote
    1213 bureaux de vote de difference entre ce que le minisetere de linterieur avait annonce la veille du referendum 12.381 et 13.594 qui constituent les resultats provisores. Que lOpposition clarifie cette situation
    https://youtu.be/t4WUK-_V3Ns
    Organisation du référendum : la situation est « sous contrôle » (DGE)

    Le directeur général des élections (DGE), Tanor Thiendella Fall a assuré, mardi à Dakar, que la « situation est sous contrôle » à propos de l’organisation du référendum du 20 mars, soulignant que l’acheminement du matériel électoral a déjà commencé.

    ’’La situation est sous contrôle », a soutenu Tanor Thiendella Fall lors d’un point de presse aux côtés du Directeur de la formation et de la communication du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Bernard Casimir Cissé.

    Pour le vote des Sénégalais de l’extérieur, le matériel est déjà transmis au ministère des Affaires étrangères qui doit l’acheminer dans les 39 pays où résident les électeurs, a indiqué le DGE. Les Sénégalais vont voter dans 39 pays. Pour des raisons de sécurité, les Sénégalais établis en RCA et en Libye ne pourront pas voter.

    Les Sénégalais répartis dans 12.381 bureaux de vote répondront le 20 mars par « Oui » ou par « Non » au projet de la réforme constitutionnelle déclinée en 15 points.

    Les bulletins de vote portant la réponse « Oui » sont de couleur blanche avec des impressions noires et les bulletins de vote portant la réponse « Non » de couleur rose avec des impressions blanches.
    Au sujet de la couleur des bulletins, le directeur de la formation et de la communication, Bernard Casimir Cissé a précisé que c’est une « compétence » dévolue au ministre de l’Intérieur.
    Dans les bureaux de vote aussi, la représentation se fera en fonction du courants du « Oui » et du « Non ».

    Auteur: Aps – APS

  3. Envoûtement simple.
    1/ Réussir à classer le Sénégal parmi les 25 pays les plus pauvres au monde. Ce qui fait une population de nécessiteux, en plus d’avoir un fort taux d’illettrés.
    2/ Duper le peuple en répétant « 15 points » (joliment choisis) tout en cachant les 26 points qui seront votés.
    3/ Distribuer sacs de riz et billets de 5000 et 1000 à ceux qui votent oui.
    Un bel envoûtement.

Les commentaires sont fermés.