Un ancien député libéral soutient la libération de Boy Djinné par Jammeh…Le Sénégal a fait pire

La libération du fugitif sénégalais Boy Djinné par la justice gambienne continue de défrayer la chronique au Sénégal. Mais l’ancien député libéral, Abdou Sané, soutient sans réserve le chef de l’Etat gambien dans cette affaire Boy Djinné. « La position de Yaya Jammeh, elle ne doit pas être interprétée de façon superficielle et aussi facile et elle ne doit pas être aussi interprétée de façon épidermique. Il faut que les gens plongent dans l’histoire des relations entre le Sénégal et la Gambie pour passer en revue tous les différents couacs qu’on a notés et cesser de regarder simplement du côté de la Gambie comme un pays qui a toujours tort ».
Convoquant l’histoire, l’ancien parlementaire de renseigner : « Et le dernier exemple, c’est quoi ? Quelqu’un qui a tenté de renverser par la force un président démocratiquement élu, a été hébergé ici au Sénégal, on l’a présenté au niveau des caméras comme un héros, il est rentré tranquillement en France et il vient toujours. On ne songera jamais à l’extrader en Gambie ». Selon lui, l’attitude du président gambien est une conséquence logique d’actes posés. « Alors nous, un petit voleur de poussin parce qu’il est entendu ailleurs et il n’a pas été extradé ici, on pense que c’est de la foutaise. Mais qui se fout de qui ? C’est une conséquence logique de ce qui se passe. Il a totalement raison, on le regarde avec beaucoup de mépris », dit-il.