Tanor invite les militants du PS à voter OUI au Référendum…Une décision majoritaire du Bureau politique

Le Bureau politique du Parti socialiste (PS) qui s’est réuni ce weekend a invité tous les militants socialistes à s’investir pour un vote massif en faveur du ’’Oui’’ au référendum du 20 mars avant de déplorer les actes de violences perpétrés la veille au siège du parti.

’’Le Bureau politique adhère au projet de loi portant réforme constitutionnelle et invite tous les militants du Parti à s’investir pour un vote massif en faveur du Oui’’, souligne un communiqué rendu publique dimanche.
Selon le texte, ’’sur 20 intervenants, portant la parole de toutes les structures du Parti, 18 se sont prononcés pour le Oui au référendum et 2 pour le Non, dans le cadre d’un débat serein, empreint de mesure et de courtoisie’’.
L’instance dirigeante a ainsi considéré que ’’les mesures contenues dans le projet sont conformes aux conclusions des Assises nationales et/ou à celles de la CNRI (Commission nationale des réformes et des institutions), même si elles sont en deçà des propositions de réforme constitutionnelle’’ du PS.
Le Bureau a déploré ’’des violences regrettables et inqualifiables, menés par des éléments extérieurs au PS, qui se sont infiltrés dans la cour de la Maison du PS, pour y perpétrer des actes de barbarie d’une extrême gravité’’.
La réunion des Socialistes a été émaillée d’actes de violences qui auraient été orchestrés par des militants hostiles au Secrétaire général du PS, Ousmane Tanor Dieng. Ces militants seraient également partisans du ’’Non’’ au référendum.

’’Le Bureau politique, à l’unanimité, condamne ces actes d’une autre époque. Il engage le Secrétaire général à entreprendre toutes les diligences requises pour situer les responsabilités et réserver à ces faits les suites politiques et judiciaires à la mesure de la gravité des actes’’, mentionne le communiqué.
Il a également renouvelé ’’sa confiance constante et assuré son engagement derrière le Secrétaire général Ousmane Tanor Dieng’’.

3 Comments

  1. TANOR ET SES AFFIDÉS NE REPRÉSENTENT PLUS RIEN.
    LES MILITANTS SOCIALISTES LEUR ONT TOURNÉ LE DOS
    C’EST OFFICIEL DAKAR LA GRANDE BASTION DE KHALIFA VOTERA NON

  2. L’entêtement même de Tanor à vouloir obtenir un OUI officiel à présenter à Macky est révélateur de bien des choses cachées. Le PS n’a pas procédé à des élections primaires pour pouvoir dire que la majorité a voté OUI, et donc le PS est pour le OUI; ou la majorité a voté NON, et donc le PS est pour le NON. Il est donc évident que dire que le PS est pour le OUI, ou que le PS est pour le NON, serait un mensonge. Toute annonce d’une position du PS pour le OUI ou pour le NON serait un mensonge. Et pourquoi tenait-il à avoir un mensonge à présenter à Macky ?
    D’autre part, avant même l’annonce de Macky, Tanor lui avait dit de ne pas respecter sa promesse de faire 5 ans. Lorsque Macky a annoncé son parjure, Tanor a déclaré officiellement qu’il le soutient. Avant, pendant et après le rafistolage pour produire un texte pour le référendum, Tanor a toujours répété un gros OUI à Macky. Ignorons exprès certaines vérités, pour supposer qu’il est secrétaire général du PS parce qu’il y détient la majorité. Mais alors, dés lors pourquoi cet état des choses ne suffit pas à Tanor, il est sécrétaire général majoritaire, il a dit OUI et donc la majorité va le suivre ? Pourquoi cela ne suffit à Macky ? Pourquoi Tanor a t il besoin d’un officiel faux OUI du PS, avec tous les risques ? Surtout pourquoi, pour le OUI, Tanor a t il besoin du PS ce que Macky n’a pas eu de l’APR (selon des journaux de la place, des responsables d’APR voteront NON, sans que l’APR ne convoque un bureau politique pour leur imposer un OUI) ?
    Deux raisons justifient ce besoin de Tanor:
    – Pour des intérêts personnels et non ceux du PS, Tanor a besoin d’un OUI officiel du PS (même faux) à vendre à Macky.
    – Macky Sall, face au référendum et à toutes les prochaines élections à venir, se comporte comme un gamin à qui les parents ont annoncé qu’il ira demain à l’hôpital pour recevoir une piqûre. Le gamin, dans ces conditions, et à cause de sa peur, veut que tout le monde le rassure en répétant que cela ne fera pas mal. Comme si cette répétition pouvait anesthésier la prochaine douleur. Pour cette raison, et pour les titres de la presse des 100, Macky se contenterait mieux d’un OUI officiel, même faux.
    Et c’est la prise de risque de Tanor pour obtenir ce faux OUI officiel, qu’ils ont, Macky et lui, bousillé toutes leurs chances de pouvoir duper le Sénégal par un OUI du PS.

Les commentaires sont fermés.