Tamba : vulnérabilité des populations, le projet OSIRIS est lancé pour plus de 3 milliards

Pendant 4 ans, les communes de Missirah, Néttéboulou et Dialacoto dans le département de Tambacounda seront accompagnées par le projet dénommé, Offre de Services Intégrés en milieu Rural pour l’Inclusion Sociale(OSIRIS). Pour un financement de plus de 3 milliards de francs CFA de l’Union Européenne, ce nouveau projet veut ainsi améliorer la protection sociale et économique des populations rurales vulnérables dépendantes de l’économie informelle. Ceci en déployant une offre de services coopératifs et mutualistes dans ces 3 communes. A Ngagne Fall responsable de zone ADG (Aide au Développement Gembloux) dans la région de Tambacounda (zone Dialacoto) de souligner que ledit projet favorise l’autonomisation dans le seul but d’améliorer les moyens de subsistance des personnes pour la plus part marginalisées à cause de leur situation de précarité et aussi de dépendance économique. Et ceci passera inéluctablement par le développement des compétences et à l’éducation à la formation professionnelle. Il s’agira aussi de développer un important paquet de service, entre autres, le développement de nouveaux services renforçant l’employabilité des populations rurales, l’auto emploi tout en améliorant la sécurité sociale et économique (assurances santé, assurance agricole) etc. A Mr Fall d’ajouter qu’à la fin dudit projet, ce sont 600.000 personnes vulnérables en milieu rural qui seront directement touchées. En plus, « les bénéficiaires finaux sont estimés à 3 millions de personnes ». A cela s’ajoute l’amélioration des compétences de 500 élus et autre personnel technique des coopératives, de mutuelles d’épargne et de crédit et des mutuelles de santé.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com