Tamba : Lutte contre Ebola, les autorités sanitaires multiplient les alertes

Le médecin chef du district de Tambacounda a profité de la campagne de sensibilisation de la veille et de l’alerte de RISED Word pour attirer l’attention des populations sur l’éventualité de la propagation d’Ebola dans les pays déjà touchés. Car, soutient il, « nous venons de sortir d’une période de chaleur où le virus ne résiste pas aux rayons du soleil, ce qui fait que cela protège naturellement contre la fièvre Ebola. Mais nous allons entrés maintenant dans une autre phase qui est l’hivernage où il y aura beaucoup de pluies, moins de soleil, plus d’humidité, et le virus aime cela ». Le Dr Mamadou Ndiaye de souligner que s’est cela qui fait que la maladie a beaucoup régressé dans ces pays. Il sonne alors l’alerte car, « dés l’installation de l’hivernage, nous pouvons nous attendre à une recrudescence de cette maladie dans ces pays. Mais aussi à une exposition de notre pays ». C’est pour quoi donc, « c’est plus que le moment de redoubler de vigilance car les facteurs écologiques favorables sont là pour le virus ». Dans son intervention, le médecin chef a tenu vivement à dire « qu’il faut aussi prêter attention au Parc National de Niokolo Koba, parce que les animaux qui avaient migré vers la guinée à la recherche de l’eau, vont revenir pendant l’hivernage au Parc, car il y aura assez d’eau » dans ce sanctuaire. Et donc puisse c’est une maladie transmissible par les animaux, ces derniers peuvent être contaminés et nous amené la maladie. C’est pour quoi j’invite les braconniers, les chasseurs à faire attention », conclue le médecin chef, Dr Ndiaye.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com