Tamba : les pêcheurs de Gouloumbou réclament les deux pirogues motorisées

En tournée dans la région de Tambacounda, le directeur des financements verts s’est dit surpris d’être informé que les pirogues motorisées ou les embarcations offertes à la population de Gouloumbou ne sont jusqu’à présent pas utilisées. Quand on sait qu’en 2014, cette population a grandement souffert des attaques répétitives de l’hippopotame. Mais devant les bénéficiaires, c’est-à-dire les pêcheurs, Dr Amadou Lamine Diagne a pris l’engagement de diligenter cette affaire qui a fait l’objet d’un article d’alerte de xibaaru.com qui avait constaté que les pirogues dont il est question sont toujours au poste des eaux et forêt de Gouloumbou. Pourquoi ? Mystère et boule de gomme. Même Dr Amadou Lamine Diagne, Directeur des financements verts ignore la réponse. Et pourtant c’est la direction des aires maritimes protégés qui avait fait ce geste l’année dernière pour permettre aux pauvres pêcheurs d’éviter les attaques de l’hippopotame.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com