Tamba : la lutte contre la faim au menu d’un CRD

Dans le cadre du programme AGIR (Alliance Globale pour l’Initiative Résilience au Sahel), un Comité régional de Développement CRD s’est tenu à Tambacounda ce mercredi 30 septembre 2015. Il s’agit pour Ibrahima Ndiaye assistant au secrétariat exécutif du Conseil National de Sécurité Alimentaire, chef de mission, de permettre un dialogue inclusif avec les populations à la base pour l’atteinte des objectifs dudit programme. Parmi lesquels objectifs, l’éradication de la faim et de la malnutrition en Afrique de l’Ouest. Et la région de Tambacounda l’une des plus touchées par ce phénomène de malnutrition ou de faim doit pouvoir tirer son épingle de ce programme qui veut réduire structurellement et de manière durable la vulnérabilité alimentaire et nutritionnelle et éradiquer la faim et la malnutrition. Malgré les actions multiples de soutiens en vivre des populations vulnérables de la région, il faut de véritables analyses ou diagnostics de la situation surtout dans le monde rural où la pauvreté règne en roi. A Ibrahima Ndiaye de laisser entendre qu’il est temps de prendre le taureau par les corne pour changer la donne, réfléchir sur le comment atténuer et comment agir de sorte que les populations vulnérables soient en mesure de résister, de s’adapter aux événements qui les empêchent de se développer. Il s’agit donc de dresser une liste de priorité pour sortir ces populations de la vulnérabilité. Une tache difficile car les politique ou programme mis en place ne sont souvent pas en phase avec les préoccupations de ces pauvres populations. Néanmoins, un document de sorti de cette vulnérabilité ou de lutte contre la faim dans cette région sera déposer sur la table des décideurs.

Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com