Soupçon de fraude sur le référendum à Milan…La communauté sénégalaise blanchit madame le Consul

Suite à notre article sur la supposée préparation de fraude du Consul du Sénégal à Milan Madame Rokhaya Ba Touré (photo), nous avons reçu les précisions suivantes de source bien informée vivant à Milan.
Celle-ci qui est membre d’une association, dément les accusations portées contre Madame Touré et précise que depuis que la date du référendum a été retenue, toutes les informations reçues par le consulat, ont été portées à l’attention des associations. Selon notre informateur, le consul a informé les Sénégalais, via les associations, de la date du référendum, de l’implication des associations pour la tenue du scrutin. Elle précise que les communes où se tiennent le scrutin, ainsi que les préfectures, ont été saisies pour l’octroi de lieux de vote et de matériels y afférents. Elle va plus loin en soutenant que le Consul ne peut pas choisir délibérément les lieux de vote qui seront sans nul doute, selon elle, les mêmes que celles de 2012. Le dispatching se fait sur la base de représentations en termes d’habitants de Sénégalais et des villes de la région de Lombardie.
Pour notre source, on ne peut pas savoir où le non va l’emporter, d’autant que les dernières élections organisées, ont été en grande partie, remportées partout par le camp de la majorité qui gouverne le Sénégal. A ce jour, il n’y a rien qui présage de la victoire du non dans certains lieux de vote.
Pour notre source, les partisans du non n’ont qu’à saisir leurs Etats major pour désigner leurs représentants pour la surveillance du scrutin. Ce qui est aussi valable pour le camp du oui. Pour conclure, elle souligne que les partisans du oui et du non, comme tous les Sénégalais sont au même niveau d’information, car un mail groupé est envoyé à chaque fois à plus de 250 personnes, dont la plupart sont des associations. Aussitôt envoyés, elles sont partagées.

Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com