Souleymane Jules Diop entonne le chant des vainqueur et attaque le maire de Ziguinchor

Tirant les enseignements du référendum du 20 mars 2016, Souleymane Jules Diop, Secrétaire d’Etat en charge du suivi du Plan d’Urgence de Développement Communautaire (Pudc), a demandé au maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, de partir comme De Gaulle l’avait fait puisqu’il a été défait.

“Que ceux qui ont demandé le départ de Macky Sall aient le courage de partir (…). Que la démocratie prévale dans leurs partis et que les gens leur demandent de quitter leur poste de responsabilités (…).

Ils ont voulu faire une élection présidentielle anticipée. Il faut qu’ils soient conséquents avec eux-mêmes’’, déclare-t-il lors d’un point de presse. A Aboudoulaye Baldé, il dira : “il doit tirer toutes les conséquences. Il doit faire comme De Gaulle. Il est défait, il doit partir’’.

Selon l’ancien Secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’extérieur, la victoire du “Oui” sur le “Non” à Ziguinchor “constitue à la fois une libération et un soulagement”. “C’est un signal fort pour dire que les Casamançais sont attentionnés à ceux qui les considèrent et qui les respectent’’, laisse-t-il entendre.