Sidiki Kaba: on dit que celui qui construit une prison, y sera un jour enfermé, mais prison ‘jombul ken’.

Dans la superstition africaine ou Sénégalaise, on dit que celui qui construit une prison, y sera un jour enfermé. Mais le Garde de Sceaux, Me Sidiki Kaba, veut vaincre se signe indien au Sénégal. Sur un ton taquin, hier, lors de la présentation du rapport d’activité 2015 de son département, le ministre de la Justice a lancé : «Comme le Président Dia a séjourné dans la prison qu’il a aménagée à Kédougou, on dit que si vous construisez une prison, vous serez dedans. Et donc on n’a plus construit de prison. Le Président Senghor ne l’a pas fait, le Président Diouf ne l’a pas fait, le Président Wade  ne l’a pas fait. Mais le Président Macky Sall est déterminé». Avant d’ajouter, sourire aux lèvres : «Nous avons posé la première pierre. En tout cas c’est ma main qui a posé la première pierre, peut être que j’y serais, mais prison ‘jombul ken’.  Nous allons couper ce signe indien. On aura une prison et une école d’administration pénitentiaire». Teuss ! Au moins un esprit loin de nos fatalismes de mauvais aloi !