Sidiki Kaba , le bourreau de Macky Sall…Les magistrats l’accusent de s’immiscer dans leur travail

L’Union des magistrats sénégalais (Ums) est très en colère contre l’exécutif, particulièrement contre leur ministre de tutelle, Sidiki Kaba. Les magistrats dénoncent «les immixtions intempestives du pouvoir Exécutif dans le fonctionnement de l’appareil judiciaire» ainsi que «les sorties maladroites des pouvoirs publics à l’égard de décisions de justice rendues dont la dernière en date est celle de la Cour Suprême dans l’affaire des élèves maîtres».
Ils fustigent également «le retard entretenu dans l’adoption des textes régissant la magistrature», «les difficiles conditions de travail à Dakar et dans l’intérieur du pays”, “le manque criard d’effectifs dans la quasi-totalité des juridictions» et «le peu d’intérêt manifesté par les pouvoirs publics à l’endroit du Centre de formation judiciaire». Magatte Diop, le président de l’Ums et ses collègues reprochent au ministre de la Justice, Sidiki Kaba, son «indifférence à l’égard de la magistrature». Ils ne comprennent pas «la démarche solitaire du garde de Sceaux dans son initiative d’organiser des assises de la justice sans concertation préalable» et condamnent fermement “l’indifférence totale de la chancellerie face aux accusations non fondées tendant à jeter le discrédit sur la justice ». Les magistrats réaffirment leur détermination à renforcer l’indépendance de la justice et la lutte contre la corruption dans toutes ses formes.

2 Comments

  1. Kou beugeu dée wekkou. La république ne peut continuer de subir, dans tous les secteurs, l’agression, la dictature, la torture et le terrorisme d’un pouvoir et ne pas sentir la douleur uniquement parce que ce pouvoir est doté d’un baume calmant qu’est sa presse.

  2. TRADUCTION LA JUSTICE N’EST PAS INDÉPENDANTE.
    C’EST L’UMS ELLE MÊME QUI LE DIT.

Les commentaires sont fermés.