Serigne Modou Kara demande à Youkhou Ndour d’arrêter de « Chanter »

Serigne Modou Kara est décidément un vrai politicien quand il le souhaite et…Un soufi quand il le décide. Et tout cela en un temps record. Il s’habille et se transforme. Il rabroue et chante. Il encourage, conseille et…Déconseille.

Autant il a encouragé les enseignants dans leur mission noble, autant il conseille au couple présidentiel de tendre vers la droiture pour parvenir à la réussite. Et aujourd’hui, il déconseille Youkhou Ndour de continuer à « s’amuser » et de penser au jour du jugement dernier…Comme si lui Kara y était déjà !

Et quand Serigne Modou Kara prononce le verbe « amuser », il veut tout simplement dire « Chanter ». En un mot, Kara demande au roi du Mbalakh d’arrêter de « chanter » sinon le jour du jugement dernier sera son calvaire…

Voici son message : « Youssou, président du Groupe Futurs Medias. Si ça ne dépendait que de moi, vous garderiez à l’esprit le Jour de l’Attente (jugement dernier). Ce jour-là, la station debout sera longue. La pesée des actions le fait durer si longtemps. Et toute personne dont le métier est l’amusement aura du regret. Et ce jour-là, n’est pas éloigné ! Je souhaite dès lors que tu cesses (tes activités) sans tarder afin de rejoindre la Révolution. Ceci n’est point de la plaisanterie. Tu seras alors gagnant pour la vie d’ici-bas et celle de l’au-delà. Mieux serait de s’y rendre ainsi, plutôt que de s’entendre dire que tu as perdu, car quiconque a foi au Très-Saint, sera au paradis. Et le mieux pour un Mouride est de se voir béni. Je te fais des allusions et des métaphores, mais il semble que tu sois sourd. Sachant que le démon en est la raison, je ne t’en tiens point rigueur.

Le Très-Saint qui est le Sauveur, DIEU fasse qu’Il te sauve. Que tous ceux  de ta corporation, soient sauvés. Et si le Très-Saint ne se prononce pas au sujet du pays, alors une catastrophe s’abattra sur ce pays. Si vous ne m’écoutez pas, à force de faire la sourde oreille, surviendra ce à quoi vous assisterez. Elu nul ne le sera ».