Sénégal : une usine de fibre optique prévue en 2016

Le ministère des postes et des Télécommunications du Sénégal et deux entreprises coréennes viennent de signer, le 25 novembre à Dakar, une convention relative à la mise en place d’une usine de fabrication de fibres optique au cours de l’année 2016.
Cet accord s’est déroulé sous la présence du ministre des TIC du Sénégal, Yaya Abdoul Kane et du représentant de l’association pour le développement de l’industrie photonique de la Corée du sud (KAPID) et de l’institut de recherche sur l’électronique et les télécommunications (ETRI). Abdoul Kane a indiqué que cette infrastructure devra diminuer le coût exorbitant de l’importation de la fibre optique, mais également permettre à la majorité de la population de disposer du haut débit. Il a affirmé que ce sera une occasion de booster le secteur des TIC vers une dynamique de croissance.
L’usine de fibre optique pourrait être décisive pour la réalisation du projet « largement Sénégal ». Un projet géré par huawei et qui a pour ambition, dans sa troisième phase, de poser plus de 3000 kilomètres de fibres optique à travers le territoire nationale.