Sénégal Airlines choisi pour le pèlerinage…Mais avec quel avion ?

L’État a décidé de confier le transport des pèlerins pour les lieux saints de l’Islam à une compagnie qui ne dispose d’aucun appareil. L’an dernier déjà, des pèlerins ont passé plusieurs nuits à la belle étoile sous la pluie en attendant la rotation des avions. Dans ce contexte où il y a un bras de fer entre les employés et la direction, et la compagnie ne disposant d’aucun avion, l’État crée les conditions d’un très mauvais pèlerinage. Les syndicalistes seront en assemblée générale mercredi et envisagent de durcir le ton. «Les directeurs ont des salaires de plusieurs millions, il serait plus judicieux qu’on leur coupe leur salaire au lieu de faire trinquer le petit employé», déclare un des syndicalistes.