Sédhiou : les 12 otages du MFDC libérés

Douze exploitants forestiers enlevés mercredi par une bande armée dans le département de Sédhiou (sud) ont été libérés ce dimanche, a appris l’APS de source militaire.

« Les otages, au nombre de 12, ont été abandonnés dans la forêt de Yassine, non loin du village de Kolling, à une dizaine de kilomètres au sud de la commune de Sansamba (département de Sédhiou). Un neveu du chef de village de Kolling était parmi eux », a expliqué la même source au correspondant de l’APS à Kolda (sud).

« Pour le moment, nous n’avons aucune information sur les conditions de leur libération, mais nous pouvons dire qu’ils sont sains et saufs », a-t-elle ajouté.

Les exploitants forestiers travaillaient pour une scierie implantée à Diango, un village situé dans le département de Bignona (région de Ziguinchor).

Un proche du chef du village de Kolling, joint par téléphone, a dit à l’APS que les ravisseurs auraient empoché un million de francs CFA en échange de leur libération.

Selon une source militaire contactée vendredi, ils réclamaient cinq à 10 millions de francs CFA en guise de rançon.

Des prises d’otages sont de temps en temps signalées dans le sud, qui regorge d’importantes réserves forestières.

Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) réclame l’indépendance de cette partie du pays depuis une trentaine d’années.

Une source militaire affirme que les ravisseurs des exploitants forestiers de Sédhiou n’étaient pas liés aux combattants du MFDC.