Risques de perturbation du 15 août à Saint-Louis. Les tensions au Ps transposées au Hcct.

La clôture, hier dimanche, du dépôt de candidatures au Haut conseil des collectivités territoriales, révèle des positionnements au sein de la classe politique. A Dakar, les responsables du Parti socialiste (Ps) abordent le scrutin dans la division. Alioune Ndoye et  une bonne fourchette de maires  socialistes ont tourné le dos à Takhawou Ndakarou et son leader Khalifa Sall pour Bennoo bokk yaakaar (Bby). Une attitude fustigée par le maire de Mermoz-Sacré-Coeur, Barthélemy Dias, ancré dans Takhawou Ndakarou et qui appelle à un vote utile.

Risques de perturbation du 15 août à Saint-Louis. La ville de Saint-Louis qui va refuser du monde ce lundi 15 août est à surveiller. Deux grandes manifestations de jeunesse s’y télescopent: la célébration avec faste du 15  août à l’Hydrobase et la visite annoncée du ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang, dans le cadre des vacances citoyennes. Mais les quartiers pêcheurs sinistrés de la vieille ville, Gokhou Bacc et Guet-Ndar entendent fêter autrement ces deux temps forts. En manifestant leur colère contre le Gouvernement qui tarde à réagir devant l’avancée de la mer qui continue, selon Zik Fm, de faire tomber leurs maisons. Ainsi les populations de la Langue de Barbarie comptent boycotter et la visite de Mame Mbaye Niang et les festivités de l’Hydrobase. Des brassards et autres banderoles rouges sont accrochés à l’entrée du pont Moustaph Malick Gaye pour avertir les fêtards et autres visiteurs.

Ascai contre la débauche. Une autre manif de moindre calibre aura lieu à la Place Faidherbe de Saint-Louis. Elle sera à l’actif de l’Association pour le soutien et la coordination des activités islamiques (Ascai)  qui combat la montée de la débauche  sur la plage de l’hydrobase de Saint-Louis.