Risque de pénurie…Un gap de 350 000 moutons au plan national

Selon le quotidien l’Observateur de ce jeudi, «à quelques jours de la célébration de la Tabaski, le mouton se fait encore désirer». Or que le besoin du Sénégal est estimé à 750 000 têtes. Dakar, en attend 260 000, selon les précisions du canard.

« Mais, à 5 jours de la célébration de la fête, environ 400 000 têtes sont enregistrés sur le marché national, dont 120 000 têtes à Dakar.

Même avec un surplus de 16 000 bêtes, cette année, comparée à l’année dernière à pareils moments, on est de loin du besoin en moutons», note le journal.

Selon Dame Sow, Directeur de l’Elevage, rassure : «il n y aura pas de risques de pénurie. Il faudra attendre à 48 heures voire 72 heures de la célébration de la fête, pour avoir une idée exacte de la situation et faire l’état des lieux. Car, beaucoup de moutons sont toujours dans les pâturages. Et vont continuer progressivement à arriver sur le marché intérieur».