Rewmi Paris s’impose un code de conduite et se fixe de nouvelles priorités

communiqué de presse Rewmi Paris
Les membres du bureau de Rewmi Paris se sont réunis ce samedi 4 Juillet 2015 sous la présidence du Coordonnateur, Mohamadou Amidou DIALLO pour discuter et valider des règles et modes de fonctionnement de la Section ; définir une stratégie et se fixer de nouvelles priorités mais aussi parler de la situation politique du Sénégal.
S’agissant de la discussion et validation des règles et modes de fonctionnement de la Section, après l’exposé du Secrétaire Général François MENDY, les participants à la réunion se sont chaleureusement félicités que la Section de Paris puisse se doter d’un code de conduite qui mène le parti vers une modernisation et surtout une transparence totale. Le document mis en place revêt un caractère particulier du fait de l’importance et de la particularité de la Section.
La Section de Paris se donne ainsi un cadre lui permettant une meilleure organisation avec une vraie démocratie interne dont la finalité est de rendre nos partis politiques fréquentables. En effet, nous avons constaté que la plus part des partis politiques au Sénégal sont des propriétés privées où le leader exerce une dictature et fait ce qu’il veut sans aucune contestation possible. Ce qui a pour conséquence la multiplication des partis politiques mais aussi beaucoup de nos compatriotes qui ont des principes et des valeurs ne souhaitent pas se salir dans de pareilles organisations et se disent apolitique au détriment de notre pays qui se prive ainsi de leur génie et de leur talent.
Par ce point de l’ordre du jour, Rewmi Paris marque sa différence avec les autres partis, notamment l’APR, qui ressemble plus à une armée mexicaine qu’à un parti organisé et discipliné. Chaque sénégalais quel que soit sa sensibilité, trouvera sa place à Rewmi.
Concernant la communication sur la stratégie et les nouvelles priorités, elle a suscité un vif intérêt pour les membres de Rewmi Paris. Notre priorité est de massifier le parti en allant à la rencontre de tous les sénégalais de la diaspora pour permettre au président Idrissa de gagner les prochaines élections présidentielles. Et nous comptons travailler avec toutes les compétences de la diaspora pour mettre en place un projet de société ambitieux capable de résoudre les difficultés que vivent nos compatriotes depuis l’indépendance. Il est irresponsable et malhonnête de parler d’émergence à longueur de journée dans un pays où l’état est incapable d’assurer la fourniture d’eau et d’électricité aux citoyens.
Abordant la situation politique qui prévaut au Sénégal, Rewmi Paris condamne avec la dernière énergie la forfaiture que vient d’opérer l’Assemblé Nationale en faisant passer le nombre de députés nécessaires pour constituer un Groupe parlementaire de 10 à 15 élus. Cette entorse grave à la démocratie sénégalaise n’est l’œuvre de personne d’autre que du président de la République, Macky SALL qui veut museler toute opposition parlementaire. Mais c’est peine perdue car les démocrates que nous sommes ne le laisserons pas faire.
Nous félicitons les députés de Rewmi et ceux qui n’ont pas voté cette loi. Nous les invitons à continuer le combat en attaquant cette loi en justice.
Fait à Paris, le 4 Juillet 2015
Mohamadou DIALLO
Coordonnateur Rewmi Paris
Responsable communication et relation presse de Rewmi France