Revoilà Mimi la décadence accélérée…Elle refait surface pour parler de la TRAQUE…

Mimi Touré sort de sa tanière pour parler du seul sujet qui l’a rendue célèbre: la traque des biens mal acquis. C’est normal, il faut qu’elle justifie sa position de mange-mil.

C’est pourquoi, l »ancien ministre de la Justice et ancien Premier ministre, Aminata Touré, soutient dans les colonnes de l’Obs, que la traque des biens mal acquis doit se poursuivre.
«Il faut qu’on revienne à la reddition des comptes (…) parce que dès qu’on parle de traque, c’est comme s’il y avait derrière, une volonté de poursuivre, juste pour le plaisir de poursuivre», dit-elle dans un entretien avec «L’Observateur».
Selon l’Envoyée spéciale du Président de la République, «il s’agit de voir où l’argent du contribuable sénégalais est passé et ce que l’on en fait. Ça doit être une activité continue et que l’on sorte un peu des effets de mode et des éclats, pour que tous ceux qui ont eu à gérer des fonds puissent en répondre». «Ça doit être une activité inscrite dans le processus normal de l’exercice de la bonne gouvernance. Tout cela pour dire que tous les dossiers qui sont sur la table du Procureur doivent continuer à être instruits, quel que soit le temps que cela prendre. Donc la taque doit se poursuivre», plaide-t-elle.

1 Comment

  1. Mimi pense qu’elle ne prospéré en politique que quand elle nous parle de la traque des bien mal acquis!!!
    Elle n’a pas d’autres argument?
    Cette mayonnaise ne prendra plus au Sénégal.
    la crei est limité par sa mauvaise disposition.
    la crei a atteint ses limites!
    La crei est remise en cause par ceux qui l’on fait renaitre en disant qu’elle a besoin d’etre revue.
    Donc mimi, cherche un autre sujet.

Les commentaires sont fermés.