Référendum…Un leader de parti reprend les propos du Premier ministre : Un scrutin apaisé…C’est le peuple qui gagne

Le  Premier ministre, à l’occasion d’une visite dans le département de Guédiawaye, a estimé utile de lancer un appel pour un scrutin apaisé, par ce que dit-il,  quel que soit le résultat, c’est le peuple qui en sortira vainqueur.

Si on peut saluer  cette posture qui devrait être  celle de toutes les autorités impliquées dans l’organisation du référendum, force est de douter de la volonté sincère du gouvernement d’organiser un scrutin sincère et transparent, vu le parti pris flagrant du ministre de l’intérieur, qui ne se gêne pas comme révélé  dans la presse à  se lancer dans une opération de porte à porte pour le camp du oui et à poser beaucoup de blocages à ceux qui travaillent pour la victoire du NON.

Avec toutes les pratiques décriées dans la manière d’organiser ce référendum qui a fini par devenir  celui dont d’un homme qui veut imposer sa volonté au peuple, comment peut-on espérer une sérénité et une crédibilité pour cette consultation ?

Dans la précipitation et la panique, on nous a servi à travers le pays des affiches illégales parce que changeant totalement notre devise nationale.

Nous attendons que le Président de la République donne des instructions fermes pour le retrait immédiat de ces affiches qui violent notre Constitution et l’adoption par le ministre de l’intérieur d’une position de neutralité qui honore notre démocratie.

On organise une consultation dans laquelle, des sénégalais âgés  de 18 ans et inscrits sur les listes électorales vont se voir refuser le droit de vote faute de cartes d’électeurs.

On ne peut pas être  porteur de violence et inviter à la paix et à la sérénité.

Déthié   Faye

Président de la CDR/Fonk sa kaddu