Quand le journal l’OBS de Youkhou Ndour joue au mercenaire au Mali…Une affaire très grave

Youkhou Ndour est un artiste planétaire et aussi un homme d’affaire redoutable qui possède un grand groupe de presse dont la RFM (radio futurs médias), la TFM (télé futurs médias) et le journal l’Observateur qui tire à 95.000 exemplaires…Ce qui qui fait de GFM (Groupe Futurs médias) de Youkhou Ndour l’un des plus grands groupe de presse de l’Afrique de l’Ouest sinon le plus grand.

Mais comment comprendre que ce groupe appartenant à Youkhou Ndour qui porte le titre de conseil spécial du président de la république et qui jouit d’un attribut d’ancien ministre de la république, puisse jouer au « mercenaire » dans un pays frère comme le Mali ?

Eh oui ! Vous avez bien lu !

L’Observateur de Youkhou Ndour joue au mercenaire au Mali en divulguant de fausses infos de nature à compromettre la personnalité du chef de l’opposition malienne en l’occurrence, Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la République et la démocratie (URD) et candidat malheureux à la présidentielle de 2013.

Que s’est-il passé ?

Une grosse info parue dans le journal L’Observateur n°3781 du samedi 30 avril & 1er mai 2016 fait état d’une affaire de 27 milliards impliquant le chef de l’opposition malienne. Et voici ce que l’observateur de youkhou Ndour écrit : « La France vient de bloquer un transfert de 27 milliards F CFA appartenant à l’ex-président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), Soumaïla Cissé. Une manne financière qui devait quitter les caisses de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour être logée dans les coffres d’Ecobank »…

Une info qui vise à « salir » la personnalité de Soumaïla Cissé en le faisant passer pour un « blanchisseur » d’argent…Mais comment un grand journal comme l’Observateur peut-il écrire une chose pareille sans vérifier au niveau des banques susmentionnées, la BCEAO et ECOBANK ?

Un démenti cinglant a été apporté par la BCEAO Mali

Le Directeur de la BCEAO-Mali, Konzo Traoré, a apporté un démenti sévère : «j’ai lu sur Internet cette affaire. Je continue de m’interroger, d’où vient cette information? Ce qui est sûr, ce que la BCEAO-Mali n’est pas au courant de cette opération bancaire. Nous n’avons aucune information de nos structures sur une telle opération».

Transfert impossible

Pourquoi le journaliste de l’Observateur qui a écrit ces « conneries » ne s’est-il pas rapproché des banques pour savoir que les procédures de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) n’autorisent pas un citoyen lambda de l’Afrique de l’Ouest, à donner des ordres de virement à l’institution d’émission qu’est la BCEAO.

Soumaïla Cissé n’a jamais eu de compte bancaire à…

Et le journaliste qui a écrit cette information pouvait user de ses sources pour savoir que Soumaïla Cissé n’a jamais eu un compte bancaire à ECOBANK. Ce que l’intéressé lui-même a démenti dans un journal malien : « je n’ai jamais ouvert un compte dans les livres de Ecobank, et ce, dans aucun des pays où Ecobank a une agence »

Soumaïla Cissé offre des milliards à…

Le chef de l’opposition malienne ne s’arrête pas là car il offre les 27 milliards trouvés par l’Observateur dans les banques à l’auteur de l’article : « Si par bonheur, vous trouvez cette somme en mon nom, dans n’importe quelle banque de l’Union ou de la planète, je m’engage à vous en faire cadeau tout en vous demandant de bien vouloir mettre la moitié à la disposition de Monsieur Mamadou Seck pour sa perspicacité. »

Pourquoi tout ça ?

Est-ce une manœuvre pour déstabiliser le chef de l’opposition malienne ? Ou pis le faire passer pour un « sale type » au moment où le pays voisin du Mali est secoué par l’affaire d’un coup d’état avorté ?

Youkhou ne sait pas… groupe doit être au courant des pratiques de journalistes qui sont payés pour être des mercenaires.

Selon certaines sources, Youkhou Ndour, le fondateur du Groupe Futurs Médias (GFM) aurait présenté ses excuses. Mais au Sénégal, personne n’est au courant de ses excuses. Et cette affaire est loin d’être terminée car des plaintes sont en cours.

Penda Sow pour xibaaru.com