Procès Habré…Les manquements des CAE

COMMUNIQUE DE PRESSE
Le procès du Président Hissene Habré qui aurait dû être celui de son régime a démarré ce 20juilet 2015.
Tous ceux qui croient au caractère sacrée de la vie humaine, ne peuvent qu’exiger que justice soit rendue et que la vérité, toute la vérité, rien que la vérité sur les crimes, tortures et autres violations des droits humains perpétrés par le régime de Habré soient imputés à leurs véritables auteurs et commanditaires.
On peut légitiment se demander, au vu de la tournure de cette affaire, si les Chambres Africaines Extraordinaires ont réuni les conditions minimales pour rendre un véridique qui soit un exemple qui honore l’Afrique et donne espoir à tous ceux qui se battent à travers le monde pour la démocratie, les droits humains et les valeurs de la République.
Tous ceux qui assumaient au moment des faits de hautes responsabilités dans les domaines de la défense et de la sécurité doivent être à côté du Président Habré devant la barre pour s’expliquer sur leurs degrés de responsabilité dans les horreurs que le peuple Tchadien a vécues.
Faute de quoi ce procès ressemblera à une justice rendue pour les vainqueurs pour que la vérité ne soit jamais connue.
Il est encore temps de bien faire ce procès pour l’honneur de l’Afrique.

Pour le Secrétariat Exécutif de la CDR/Fonk sa Kaddu
Le Président
Déthié FAYE