Pourquoi l’autosuffisance alimentaire sera difficilement atteinte à Bignona

L’état du Sénégal veut aller résolument vers l’autosuffisance alimentaire dans un horizon très proche. La Casamance et la région du fleuve sont les zones phares ciblées pour atteindre les objectifs du programme national d’accélération de cadence de l’agriculture au Sénégal  (PRACAS) et du programme national d’autosuffisance en riz (PNAR). Il y a quelques jours, le gouverneur de Ziguinchor a effectué une tournée dans les différents départements pour jeter les bases d’une agriculture qui réponde aux attentes des programmes cités plus haut. Seulement, les agriculteurs veulent bien jouer leur partition mais il y a des conditions préalables à mettre en place. Après ces rencontres tenues par le gouverneur, nous avons recueilli l’avis des principaux concernés que sont les agriculteurs. Même s’ils sont de tout cœur avec les initiatives du gouvernement  ils sont tout de même pessimistes quant à l’atteinte des résultats escomptés. Dans le département de Bignona, le secteur de l’agriculture fait face à d’énormes difficultés. Mais les paysans retiennent les plus aigües. Entre autres, les agriculteurs estiment que le manque de matériel agricole lourd et en nombre suffisant, la salinisation des espaces cultivables sont autant de facteurs qui entravent le développement agricole dans le département de Bignona. Mais il existe dans cette partie du Sénégal un gros problème qui préoccupe l’ensemble des populations qui y vivent. Il s’agit du barrage d’Affiniam. Un ouvrage construit pour soulager les populations mais qui se retourne contre les intérêts ces dernières.  A. Sambou, agriculteur dans la commune de Mangagoulack estime que c’est la catastrophe du siècle tellement le barrage fait trop de mal aux paysans et aux éleveurs du département. Pierre C. habitant un village de la commune de Tenghori dans la zone du « Yeumeukey » est du même avis. Il déclare que tous les villages riverains du marigot de Bignona vivent le même clavaire à cause de ce barrage. Aux dernières nouvelles, ont nous apprends que le PPDC est en train de faire des travaux dans les environs du barrage pour mettre fin aux souffrances des populations

L.BADIANE pour xibaaru.com