Pour contourner les lourdeurs de son administration, Macky confie l’exécution du programme de 422 milliards à

Dans l’optique d’une exécution diligente de ses projets et programmes pour l’émergence, Macky Sall est désormais déterminé à contourner la bureaucratie, les tracasseries et toutes autres lourdeurs administratives que pourrait causer la passation des marchés publics. Pour cause, il a confié l’exécution du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) à l’expertise internationale. Via le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud). Le chef de l’Etat l’a fait savoir hier, mardi 07 juillet, lors de la cérémonie de lancement dudit programme d’un coût global à terme de 422 milliards de Fcfa, avec un budget estimé à 113 milliards pour sa phase pilote 2015-2017.