Pour atteindre ses objectifs – La CDP tend la main à la presse

«Notre intention, aujourd’hui, en convoquant ce point de presse, est de communiquer sur la Commission de protection des données personnelles, sur son mandat, ses missions dans une ambiance d’échanges fraternels et conviviaux. Ce point de presse est le début d’un partenariat dynamique et constructif avec la presse, soutien incontournable pour atteindre nos objectifs et remplir les missions assignées», a soutenu, Awa Ndiaye, présidente de la Commission des données personnelles.

En effet, au cours de cette rencontre tenue dans un hôtel de la place, ce mercredi, poursuit-elle, «notre ambition, à la fin de cette rencontre, est que les participants puissent comprendre la loi sur les données personnelles, les missions de la Cdp et les enjeux sur la protection des données à caractère personnel. Pour cela, une large communication est une condition sine qua non ».

Dans ce partenariat, si l’on croit à Mme Ndiaye, la presse va servir de relais pour rappeler aux responsables de traitement leurs devoirs, dans le cadre de leur travail de collecte, de stockage, de conservation, de modification, de diffusion, de transfert, d’interconnexion, de destruction des données nominatives ; sensibiliser les citoyens sur leurs droits (accepter ou non un traitement de leurs données, être informés, rectifier, supprimer, sanctionner quand c’est illicite ou frauduleux).

A l’issue de cette rencontre, «Nous espérons nouer de bons rapports de partenariat avec la presse pour une meilleure vulgarisation de nos missions auprès des populations sénégalaises.

Au préalable, elle a fait savoir que la Cdp est une autorité indépendante instituée par la loi 2008-12 du 25 janvier 2008 mais qui n’a démarré ses activités qu’en décembre 2013, qui a pour mission essentielle de veiller à la légalité de la collecte, de l’utilisation et du traitement des données personnelles des citoyens sénégalais.