Pierre Sané liste les tares de la justice Sénégalaise

En marge de sa communication à l’occasion de la cérémonie de rentrée de l’école du parti socialiste, Pierre Sané (photo), ancien secrétaire général d’Amnesty International, a souligné les tares que traîne la justice Sénégalaise. « La justice est malade de ses prisons, de son délai, de son instrumentalisation, de son manque d’indépendance, de la corruption de certains de ses agents. Voilà une priorité programmatique que le parti socialiste pourrait investir practice à savoir : aspiration populaire, réflexion collective, élaboration de proposition, formation et mobilisation » dénonce, Pierre Sané.