Pèlerinage à la Mecque : le sud réclame son bureau d’enregistrement

Au cours de la réunion interministérielle consacrée aux préparatifs du pèlerinage au lieu saint de l’islam, le Ministre des affaires étrangères a annoncé la hausse de 200 000 FCFA sur le coût du package pour le pèlerinage 2015 qui passe à deux millions six cent cinquante mille FCFA. Il a, par ailleurs, rappelé les bureaux d’enregistrement qui sont positionnés à Dakar (Ouest), Saint Louis (Nord) et Kaolack (centre). Cependant, aucun centre pour la zone sud. Cela veut dire que les candidats au pèlerinage de Tambacounda, Kolda, Kédougou, Sédhiou et Ziguinchor sont obligés de se rendre à Dakar ou à Kaolack pour suivre la procédure qui est souvent difficile et longue et les nombreux va et vient. Cela signifie que les candidats du sud vont encore devoir débourser beaucoup plus d’argent s’ils veulent accomplir le 5ème pilier de l’islam. Ces derniers demandent à l’état de penser à eux. « Il faut que le gouvernement décentralise davantage les bureaux d’enregistrement pour alléger les charges aux habitants du sud qui veulent aller à la Mecque » nous a dit un candidat au pèlerinage 2015 rencontré à Bignona. Un autre qui n’en est pas à sa première estime que les choses évoluent négativement. Pour lui, chaque année il y a quelque chose qui augmente et les pèlerins du sud sont ceux qui sentent le plus la lourdeur des charges. Ils exigent donc que l’état implante un centre d’enregistrement à Ziguinchor ou à Kolda pour atténuer la galère des candidats au pèlerinage vivant dans le sud du pays.

L.Badiane pour xibaaru.com