Oumar Gueye : « La pêche est le 1er poste d’exportation en 2015 avec plus de 190 milliards fcfa

Le secteur de la pêche a été le premier poste d’exportation au Sénégal au cours de l’année 2015, générant plus de 190 milliards fcfa, a affirmé vendredi à Dakar, Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime.
«En 2015, la pêche a occupé le premier poste exportation avec 194,6 milliards fcfa, soit 20,8% des recettes nationales d’exportations et participé à hauteur de «3,2% du Pb», a dit Oumar Guèye.

Il ouvrait un atelier de validation de de la Lettre de politique sectorielle du secteur de la pêche et de l’aquaculture du Sénégal.

«Avec une consommation moyenne en poisson de 29 kg par habitant et par an, la pêche joue un rôle clé dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle et alimentaire des populations soit une contribution de plus de 70% des besoins en protéines d’origine animale», a-t-il ajouté.

Ainsi pour faire du secteur un de ceux qui vont transformer structurellement l’économie nationale dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE), il a souligné que le ministère de la Pêche et de l’Economie maritime a ouvert d’importants chantiers visant à améliorer aussi bien sa politique d’intervention que son cadre réglementaire pour une bonne gouvernance du secteur.

Revenant sur la nouvelle Lettre de politique sectorielle, a expliqué que celle-ci vise accélération de réformes en cours, accroître leur efficacité, en renforçant significativement la cohérence des interventions, des projets et programmes publics sur la base de trois objectifs.

«Ces objectifs, a dit M. Guèye, sont la gestion durable des ressources halieutiques, la restauration des habitats, le développement de l’aquaculture de même que la promotion et la valorisation de la production halieutique et aquacole».