On connaît l’origine des accidents sur le chemin de fer Dakar-Bamako

Le Sénégal a célébré, hier, la Journée internationale de prise de conscience des passages à niveau. Pour cette 8e édition au niveau international, le Sénégal a choisi la cité du Rail pour initier une journée afin de contribuer à cette approche préventive, moyennant des actions de sensibilisation des usagers des passages à niveau aux risques qu’ils encourent et qu’ils font courir à d’autres par leur imprudence. A ce sujet, il faut noter qu’entre 2015 et 2016, 44 accidents ont été enregistrés sur l’axe ferroviaire Dakar-Thiès et plus sur l’axe Dakar-Kidira.

Ndaraw Fall, représentant de l’administrateur de « Dakar-Bamako ferroviaire » ex-Transail, a confirmé que depuis l’installation des chemins de fer, ils sont confrontés de plus en plus à des problèmes de ces sections de voies publiques traversées de chemins de fer. D’après lui, bien que la réglementation prescrite accorde la priorité absolue au train au niveau des passages à niveau, on note que les consignes ne sont pas respectées par les usagers. Cette indiscipline notoire des usagers amène de véritables complications en causant des accidents de circulation au niveau des passages à niveau. Ainsi pour parer à toute éventualité, M.  Fall demande plus de sensibilisation en mettant l’accent sur la prévention autour d’un même message : « la vie vaut la peine d’attendre ».