Nigéria : Stephen Keshi de nouveau viré

De retour au poste de sélectionneur, seulement depuis quelques semaines, Stephen Keshi a été de nouveau mis à la porte par la Fédération Nigériane de Football. Sous contrat avec le Nigéria jusqu’en 2017, le technicien a été officiellement viré pour « insuffisance de résultats ». Mais selon la presse locale, Stephen Keshi a payé le fait d’avoir posé sa candidature pour le poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire.
Depuis que son nom est apparu sur la liste des possibles successeurs de Hervé Renard à la tête de la sélection ivoirienne, Stephen Keshi a été objet d’une enquête de la part de la fédération du Nigéria. Cette dernière a décidé de le remercier, encore une fois, puisqu’il l’a été à deux reprises, une fois après la Coupe du Monde 2014 et une deuxième après avoir échoué à qualifier l’équipe à la Coupe d’Afrique des Nations 2015.
Pour justifier sa décision, la Fédération explique dans un communiqué avoir «fait le bilan des actions et des inactions de Stephen Keshi, et des devoirs vis-à-vis des Super Ealges en tant que sélectionneur» et avoir « conclu à un bilan insuffisant concernant l’attachement aux objectifs fixés».
En clair, comme le précise la presse locale, l’ancien coach du Mali et du Togo paie sa candidature au poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire. Keshi a en effet tenté de succéder au Français Hervé Renard, parti à Lille après avoir remporté la CAN 2015 avec les Eléphants.
Stephen Keshi sera remplacé par un duo Salisu Yusuf, actuel adjoint et DTN de la NFF, et l’éternel pompier de service Shaibu Amodu, passé par le banc des Super Eagles en 1994-1995, 1996-1997, 2001-2002, 2009-2010 et 2014. Premier match pour l’attelage Yusuf-Amodu, le 4 septembre face à la Tanzanie dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017