Moustapha Niasse a fait gagner le département de Nioro avec près de 40.000 voix…Le Vieillard tient encore !

Dans la région de Kaolack, le Front du Oui au projet de réforme a remporté le duel avec 99.386 voix, soit 70,60 %, contre 41.370 voix pour le Non, en valeur relative de 29,39 %. Mieux, dans le département de Nioro du Rip, les alliés de Macky Sall ont obtenu une victoire éclatante avec 36.154 voix, soit 75,424 % contre 11.780 voix, équivalent à 24,575 % pour leurs adversaires.

Une telle performance est «le fruit d’un travail savamment mené pendant 8 jours par une équipe dynamique». Indique un communiqué rendu public hier par Alioune Kébé, député maire de Keur Madiabel, le protégé du Sg de l’Alliance des forces de progrès (Afp). Il a indiqué que l’équipe en question est «composée entre autres des 15 maires, sous la conduite du Secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès, Moustapha Niasse».

Dans le communiqué, Alioune Kébé, non moins secrétaire général adjoint de la Fédération Afp du Nioro du Rip explique que, même en période de convalescence, suite à une fracture à la cheville, «M. Niasse et son équipe ont sillonné tous les terroirs du département de Nioro du Rip, tenant 32 réunions publiques sous la forme de rassemblement explicatif sur les quinze (15) points proposés par le président de la République, faisant l’objet des 18 articles de la réforme de la Constitution».

A l’en croire, l’équipe dirigée par le président de l’Assemblée nationale a pu lever tout équivoque, concernant la question de la dépénalisation de l’homosexualité ainsi que de la laïcité, surtout au niveau des chefs religieux. «C’est dans cette dynamique d’explication que la campagne du référendum pour le Oui a été menée dans le département de Nioro du Rip, par l’équipe», lit-on dans la note. Le maire de Keur Madiabel, commune natale de Moustapha Niasse a non seulement remercié les populations, mais surtout toute l’équipe de campagne qui a «géré l’intérêt général, afin de consolider notre démocratie