Moustapha Diakhaté oublie toutes les menaces proférées contre Macky et un éventuel « Wax Waxeet »

Les propos ont été tenus en juin 2012, soit deux mois après l’accession au pouvoir de Macky Sall. Moustapha Diakhaté, futur président du groupe parlementaire Bby (majorité) à l’Assemblée nationale, menaçait le chef de l’Etat en ce termes : «S’il veut revenir sur le mandat, il m’aura devant lui, je le combattrai.
Quand on prend un engagement, il faut le respecter», avait martelé le chef de file des députés de l’Apr. 4 ans après, Macky Sall a renié son serment, il est revenu sur sa promesse de faire 5 ans au lieu de 7 ans et Diakhaté est resté aphone sur la question…
«Je crois que nous, qui sommes ses collaborateurs, c’est sur le terrain de la confiance portée au président Macky que nous devons montrer nos actes, au lieu de faire des déclarations qui n’apportent absolument rien et qui n’ont aucune valeur ajoutée par rapport à la situation du pays», ajoutait le député, en réponse à Alioune Badara Cissé qui, entre autres collaborateurs du chef de l’Etat, incitait ce dernier à faire 7 ans.