Moustapha Cissé Lô sème la pagaille au domicile du Khalife Général des Baye Fall…Et devant Macky

Qui arrêtera Moustapha Cissé Lo ? Ce trublion sot et fantasque vient encore de se  signaler d’une bien désolante manière, une fois de trop, en étalant éhontément son manque de savoir-vivre, et son insolence sans bornes doublés d’un irrespect total envers Serigne Touba, en s’affichant sur des posters de propagande pour le OUI aux côtés du Khalif général de la communauté Mouride, avec Macky qui semble décidément approuver les  bêtises de son injurieur public.

Sans doute dopé par le discours qualifié de ndigeul en faveur de leur camp du porte parole du Khalif général des Mourides qui n’a pas réagi face aux récriminations des autres acteurs politiques, Moustapha  Cissé Lo en a remis une couche au domicile du Khalif général des Baye Fall, hier.

Il n’aura dû son salut qu’à la garde rapprochée que Macky qui l’a exfiltré du domicile du haut dignitaire religieux, car il en a été exclu manu militari.

Arrivé en compagnie de la délégation mackyenne, Moustapha Cissé Lo a eu non seulement le toupet d’interrompre le discours du porte parole du Khalif des Baye Fall, Serigne Saliou Fall, avec une impolitesse qui a offusqué toute l’assistance médusée, mais il a poussé son outrecuidance jusqu’à le démentir effrontément, en lui portant une contradiction malvenue, et dans la manière, et dans le ton.

Cela a révolté toute l’assistance qui n’a pu se retenir. La garde mackyenne sentant le danger venir l’a subrepticement sorti de  la menace imminente qui allait s’abattre sur lui, tant les talibés Baye Fall, outrés par ce comportement et cette témérité mal placés étaient décidés à lui faire sa fête.

Que s’est il passé pour qu’il en arrive là ? Le porte parole du Khalif qui parle au nom de toute la famille de Mame Cheikh Ibrahima Fall était en train de rappeler à Macky tous les événements passés durant lesquels ni lui, ni aucun membre de son entourage proche ne s’étaient déplacés, pour représenter la République ou  manifester à la communauté Baye Fall un quelconque soutien ou sa compassion face aux épreuves qui ont frappé l’ensemble de la communauté Baye Fall, durant les quatre années de son magistère.

Peut être tout à l’ivresse jouissive du discours convenu tenu à Mbacké Cadior, en d’autres circonstances tout aussi solennelles et que les propagandistes de l’APR et leur presse des cent présentent comme un ndigeul voilé en faveur du OUI, pompé à bloc par l’effet des enveloppes qui ont changé de mains de manière effarante pour se mettre en poche l’entourage du Khalif , Moustapha Cissé LO était sans doute rongé par un désir irrépressible de marquer sa présence, en étalant toute la bêtise personnifiée qu’il incarne tristement aux côtés d’un Macky décidément complice de ses « coups d’éclat ».

Un sage homme disait fort à propos qu’il « préférait un ennemi malin à un ami sot ».

La bévue de Moustapha  Cissé Lo s’affichant aux côtés du Khalif des Mourides sur ses posters de propagande à la Goebbels a été accueillie avec la manière à Touba. Je devine d’ici la colère de Macky s’étouffant de rage impuissante devant le vacarme des « wouooouuuuuuu » qui ont rythmé sa traversée de Touba. Ses oreilles ont du battre la chamade devant tant de réprobation sonore, populaire et unanime.

Le peu d’estime qu’il pouvait espérer des Baye Fall lui a été enlevée par un Moustapha Cissé Lo décidément plus fou que jamais, dont la bravade lui coutera cher !

Il est temps que Macky lui rabatte son caquet une bonne fois pour toutes ; sinon, demain cela pourrait lui coûter plus cher qu’un simple dommage collatéral politique.

L’avenir nous édifiera !

Cissé Kane NDAO

Président de l’A.DE.R