Moustapha Cissé Lô : « Les journalistes mentent…Je n’ai jamais tiré de balles »

Moustapha Cissé Lô n’a pas aimé que les journalistes écrivent qu’il a tiré des coups de feu de sommation à Touba, lorsqu’il a été intercepté par des partisans du “Non” au référendum. Il a convoqué la presse, hier, à son domicile de Touba, pour taxer les confrères de menteurs, rapporte “Le Populaire”.

“Ce qui se passe au Sénégal est inadmissible. Voilà une presse qui ne s’intéresse qu’à des frasques et des informations people qui n’ont aucun sens. C’est des menteurs qui me poursuivent pour dire du mal de moi et de ma famille”, peste-t-il.

Visiblement en colère, le président du Parlement de la Cedeao ajoute : “Lorsqu’on a brûlé ma maison à Touba, je faisais les choux gras de la presse et des réseaux sociaux. Je fais l’objet de médisance et de calomnie de la part de journalistes qui sont payés par des adversaires politiques. Ce qui a été dit sur l’affaire de la fusillade est contraire à la réalité. Je n’ai jamais tiré de balles”. Aux journalistes, il dira : “arrêtez vos mensonges et soyez respectueux envers les hommes. Vous n’êtes que des corrompus. Vous n’avez pas de salaire proportionnel au rythme de vie que vous menez. Ce pays ne vous appartient pas”.