Modou Lo-Bombardier…Le CNG s’implique et demande la transparence

Ces menaces qui planent sur le combat entre Bombardier et Modou Lô prévu le 25 juillet prochain au stade Demba Diop inquiètent le Cng. En conférence de presse, samedi dernier, à la mairie de Fatick pour les besoins des finales du Drapeau du chef de l’Etat, Alioune Sarr souhaite que tous les contrats soient signés dans les locaux du Cng : «nous constatons simplement depuis des années qu’il y a des choses qui ne se disent pas. J’avais dit, que si les lutteurs ont peur de déclarer ce qu’ils gagnent au niveau du Cng, c’est parce qu’il y a beaucoup de tricheurs. Nous allons continuer à nous battre pour que tout soit déclaré au niveau du Cng». En effet, les incertitudes qui menacent ce combat concocté par la structure Soubatel productions viennent du camp de Mbour qui a fixé un ultimatum. Car le staff de Bombardier tarde à rentrer dans ses fonds.