Mimi Touré veut réviser le procès de Valdiodio Ndiaye…Avec le soutien de tous les politiciens de Kaolack

En séjour à Kaolack où elle était venue présider la cérémonie officielle des journées culturelles « Waldiodio Ndiaye » en tant que marraine choisie, Mme Aminata Touré a fait part de son intention de proposer prochainement au président Macky Sall, la réouverture du procès Waldiodio Ndiaye.

Pour tout ce que Waldiodio Ndiaye, le parrain du 1er Lycée d’enseignement général de Kaolack a fait pour le Sénégal, particulièrement pour l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, et ce qu’il incarnait en tant qu’homme de vertu, Mimi Touré a indiqué que seul un procès équitable pourrait rétablir la vérité et édifier les nouvelles  générations qui aspirent à être clarifiées sur l’affaire Waldiodio Ndiaye.

L’ancien Premier ministre estime en effet que c’est une requête qui interpelle aujourd’hui tous les citoyens sénégalais. D’où l’intérêt de poser les premiers jalons pour lever l’affront fait à toute une famille et un homme injustement mis en prison pour le simple délit de solidarité à une personne accusée de comploter et d’esquisser un coup d’état « imaginaire ». Dans le même sillage, Mme Aminata Touré s’est aussi dite prête  à plaider le projet de baptême de la Place de l’Indépendance au nom de Waldiodio Ndiaye comme l’ont souhaité les élèves du Lycée éponyme de Kaolack.

Il faut surtout dire que Mme Aminata Touré a  aussi été soutenue dans sa démarche par un autre prédécesseur à la Primature, en l’occurrence Souleymane NDéné Ndiaye qui partageait la délégation de la famille Wadiodio Ndiaye avec Birame Ndeck Ndiaye, et Mr Guédel Ndiaye, fils de Waldiodio Ndiaye. Sauf que pour Souleymane Ndéné Ndiaye, l’histoire de Waldiodio Ndiaye doit figurer parmi les thématiques appelées à être enseignées en histoire contemporaine

1 Comment

  1. Cette dame se prend pour qui? Ce procès quand il se tenait le Président SALL n’était même pas encore né. Quel age avait -elle??? Les témoins de l’époque se compte au bout du doigt. Sur quoi les juges vont se baser pour rendre leur décision qui pourrait ne pas être favorable. Réhabiliter Waldiodio autrement et ne pas parler de procès. Le Procès à reprendre c’est de Karim WADE. Il faut le rejuger par une juridiction ordinaire et non une une juridiction d’exception. Mimi tu n’es pas la Présidente bis du Sénégal.

Les commentaires sont fermés.