Me El Diouf prévient Macky Sall

Même s’il milite pour la libération de Karim Wade- pour des raisons humanitaires, précise-t-il-, Me El Hadji Diouf souhaite la poursuite de la procédure de reddition des comptes. Dans un entretien paru dans Le Populaire de ce jeudi, il défend sa position : « Je souhaite qu’on accélère la cadence dans la traque des biens mal acquis.

Qu’on aille jusqu’en 1960. Il y a des milliardaires qui ont des dizaines de villas et de voitures dans ce pays. Qu’ils montrent comment ils ont fait pour se hisser à la tête d’empires financiers et matériels, qui dépassent largement l’ensemble de leurs revenus légaux. (…) Si Macky Sall fait preuve de faiblesse dans la conduite de la traque des biens mal acquis, gare à lui. »