Mbaye Jacque Diop, ministère des Sports : « le Sénégal ne laissera pas faire »

« Lamine Diack est un homme qui a toujours travaillé dans la plus grande transparence. Quand vous fautez, il vous appelle pour vous remettre à l’ordre. Mais pourquoi on ne va pas chercher dans la gestion du défunt président (Primo Nebiolo) et l’ancien président du CIO (Jacques Rogge) et autres ? C’est parce que tout simplement on a épinglé Platini et Blatter, et Beckenbauer sera entendu très prochainement. On dit : ‘Oui, ce sont toujours les Blancs ; ce sont des donneurs de leçons qui ne sont pas imbus de valeurs et de vertus.’ Au Sénégal, on ne va pas se laisser faire. On va occuper l’espace médiatique, on va envoyer des contributions partout et travailler sur les réseaux sociaux pour montrer que le président Lamine Diack est un homme de valeurs, qui incarne des vertus, qui, à la limite, est une référence dans le monde du sport. Qu’on le veuille ou pas ! »