Matar Ba renvoie le Front du « OUI » hors du stade Léopold Sédar Senghor…L’APR en colère

A croire que la raison a fini par l’emporter du côté du camp du pouvoir. En effet, les apéristes et leurs alliés du camp du « Oui » qui avaient prévu de tenir leur méga meeting de clôture de la campagne du référendum au stade Léopold Sédar Senghor (LSS), demain vendredi y ont renoncé. Et s’il en est ainsi, c’est aussi parce que le ministre des Sports, Matar Ba, est passé par là. Le ministre a fait savoir à ses camarades qu’il ne pouvait pas mettre le stade à leur disposition pour un rassemblement de cette envergure à une semaine d’un match capital pour l’équipe nationale de football qui joue sa qualification pour la Can 2017. Matar Ba a ainsi conseillé au front du « Oui » d’aller voir ailleurs.

Cela, pour éviter de dégrader la pelouse déjà mal en point du stade LSS, au risque de provoquer une contre-performance des « Lions » qui aurait des conséquences fâcheuses. Pour un Etat qui a mis 150 millions dans l’organisation de ce match Sénégal-Niger du 26 mars à LSS, décision ne pouvait être plus sage que celle-là. Finalement, nous apprennent nos capteurs, ce méga meeting de clôture de la campagne du « Oui » que Macky Sall va présider et dont le ministre distributeur automatique de millions, Moustapha Diop, est le maître d’œuvre devrait se tenir vendredi, à partir de 16 heures, à l’espace public de Diamalaye. Et même là, il y a lieu de s’interroger. Car à moins d’aller sur la place entre Diamalaye et la Bceao, il n’y a presque plus d’espace là-bas, à cause justement des travaux de prolongement de la Vdn. En tout cas, on verra bien demain.